keyboard_arrow_up
>
>
Actualités
>
23/06/2021  |  Aménagements ludiques et sportifs

Premier congrès de l'UNION sport & cycle : défi relevé !

Le 21 juin marquait le premier jour de l’été et celui du premier congrès de l’UNION sport & cycle. Pour ce rendez-vous, en présentiel sur deux jours, l'organisation professionnelle a accueilli ses adhérents dans l’enceinte du Parc des Princes.

Après quinze mois de crise sanitaire, ce congrès ouvre une nouvelle période pour une industrie espérant laisser derrière elle les semaines les plus difficiles. Il marque aussi la fin de la présidence de Jérôme Valentin après trois ans de mandat, à qui succède Pascale Gozzi, sociétaire Sport 2000. Dans son discours d’accueil, le président s’est félicité d’avoir réussi, avec ses équipes, à faire de cette fédération née en novembre 2016, « un syndicat sectoriel reconnu par les pouvoirs publics. »

Lors de la première journée, une table ronde à laquelle participaient Geoffroy Roux de Bézieux, le président du Medef, Jérôme Valentin et Virgile Caillet, a établi un point sur la situation de la filière. Jean-Philippe Frey, responsable du pôle Intelligence économique de l'UNION sport & cycle, les a notamment fait réagir sur la situation de quatre marchés : la montagne, le commerce de plaine, les salles de sport, et le cycle. Fermées pendant onze mois sur les quatorze derniers, les salles de sport affichent des pertes supérieures au milliard d’euros. Geoffroy Roux de Bézieux a invité à un travail « de lobbying » pour faire changer les choses. Autre secteur durement frappé, la montagne connait elle aussi des « pertes abyssales » supérieures au milliard d’euros. Les commandes aux fabricants de matériels pour la saison 2021-2022 sont même en recul de 70 %.

Au cours de l’une de ses interventions, Geoffroy Roux de Bézieux a suggéré que le secteur du sport et des loisirs soit l’objet d’un Comité Stratégique de Filière (CSF) dans le cadre du Plan de Relance.

Le cycle en pleine forme

Côté commerce de plaine, le début d’année 2021 a encore été difficile, avec des ventes en recul de 10 % comparé à la même période en 2019. Dans ce paysage, seul le cycle a le sourire avec un chiffre de vente record de plus de 3 milliards d’euros (vélo + accessoires) en 2020. Le marché des vélos à assistance électrique y est pour beaucoup avec 514 672 unités écoulées l’an dernier, soit une hausse de 29 % en volume (59 % en valeur) par rapport à 2019 ! Les intervenants qui se félicitent de la naissance d’une « véritable culture vélo en France », s’inquiètent des délais de livraison qui s’allongent avec l’explosion de la demande, pour dépasser les 700 jours chez certains fabricants.  

Après cette table ronde, la seconde partie de la première journée de congrès fut consacrée à la transition écologique avec deux interventions, la première sur le cadre législatif (loi AGEC et Climat et résilience) et la seconde sur la mise en place de la filière REP Sport et Loisirs, à partir du 1er janvier 2022.

A voir également
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies