keyboard_arrow_up
>
Les actualités
>
01/09/2021  |  Montagne

Montagne : un bilan positif malgré les conditions météo et sanitaires

©Ludovic Frémondière
Savoie Mont Blanc devrait retrouver un niveau de fréquentation relativement proche d’un été « classique » au global. Une première tendance avant le point relatif à la consommation qui sera établi jeudi 2 septembre lors du Mountain Debrief organisé au Grand Bornand par l'UNION Sport & Cycle.

La tendance est au resserrement de la saison sur ces deux mois de juillet et août. En juillet, une progression de 9 % est relevée donnant un taux d’occupation légèrement au-dessus de la barre symbolique des 50 %. « Un chiffre qui aurait pu connaître une plus forte hausse, pénalisée par les remplissages des campings, villages vacances, hôtels et locatifs via les agences immobilières ayant particulièrement pâti des conditions météo et des annonces gouvernementales concernant les mesures sanitaires contraignantes pour les touristes – étrangers comme français.  » analyse Vincent Rolland, co-président de l’Agence Savoie Mont Blanc, dans un communiqué.

Stations villages, lacs et location entre particuliers plus prisés

Selon les premières estimations, août s’annonce de son côté comme plutôt bon pour les hébergements marchands avec un taux d’occupation moyen atteignant les 71 % et une augmentation du volume de nuitées de 8 %. Des chiffres encourageants qui ne masquent pas non plus pour autant les disparités selon le type d'hébergement et les secteurs géographiques. Parmi les grands gagnants, on distingue ainsi les campings (+ 3 %), le locatif de particulier à particulier (+16 %), les lacs (+ 21 %), et les stations-villages (+9 %) tandis que les stations d’altitude accusent un retard (5 %) sur leurs taux d’occupation moyen par rapport à août 2020.

D'après l'Observatoire Savoie Mont Blanc, les retombées économiques sont par ailleurs jugées inférieures aux étés précédents par la majorité des socio-professionnels, là aussi expliquées par l'absence de nombreux vacanciers étrangers et d'une météo ayant limité les activités outdoor, Mais également, selon Carole Duverney, responsable de l’Observatoire : « La consommation dans les restaurants mais aussi la fréquentation des excursionnistes à la journée, issus du bassin de clientèle rhônalpin habituellement porteur et fidèle .»

Le Mountain Debrief confirmera-t-il cette tendance ? Réponse jeudi 2 septembre au Grand Bornand.

A voir également
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies