keyboard_arrow_up
>
Les actualités
>
20/09/2021

Transports : Une prime à l'achat pour un vélo cargo

L’État a étendu le bonus vélo réservé aux ménages précaires aux modèles cargo, qui ciblent avant tout les familles

Un temps passés de mode, les vélos cargo ont fait leur grand retour depuis plusieurs années, poussés par l’essor de l’éco- mobilité. À la différence d’une bicyclette standard, ces modèles à deux voire trois roues sont conçus pour transporter des marchandises ou d’autres personnes en plus du cycliste. On voit de plus en plus de parents qui emmènent ainsi leur progéniture en balade en les installant dans une nacelle dédiée à cet usage et placée à l’avant ou à l’arrière.

Vélo rallongé, biporteur ou tricycle équipé d’une carriole… On trouve une multitude de versions sur le marché. Et parce que pédaler pour deux, trois ou même quatre personnes demande un surcroît d’effort, les fabricants ont profité de la technologie d’assistance électrique pour simplifier la tâche des utilisateurs qui souhaitent effectuer de longs trajets sans s’épuiser.

Faire baisser la facture

Mais qui dit plus gros vélo, dit aussi plus gros budget. Si l’on peut dénicher un modèle d’occasion aux alentours de 500 euros, il faudra en revanche compter au moins 1.500 euros pour un vélo cargo neuf. Quant aux versions électriques, elles affichent rarement des prix inférieurs à 3.000 euros et grimpent facilement à plus de 5.000. Or, depuis le 26 juillet 2021, la prime à l’achat accordée aux vélos à assistance électrique a été élargie aux modèles cargo (électriques ou non) et aux remorques électriques à des conditions plus avantageuses.

Les foyers les moins aisés (ayant un revenu fiscal de référence inférieur à 13.490 euros) peuvent ainsi financer jusqu’à 40 % de leur engin neuf, dans la limite de 1.000 euros, et ce, même s’ils n’ont pas reçu de soutien de leur collectivité territoriale (contrairement au bonus vélo classique, qui impose de cumuler deux subventions). La demande doit être adressée à l’Agence de services et de paiement (ASP) dans les six mois qui suivent l’achat.

Source : 20 Minutes -  https://www.20minutes.fr

A voir également
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies